Comment vendre son logement quand le marché de l’immobilier ralentit

Le marché de l’immobilier est souvent représentatif de nombreux phénomènes de société. Fluctuants, et à la merci de la demande, les prix des biens immobiliers varient selon les périodes. Certaines personnes prennent la décision de vendre un  bien immobilier, alors que l’heure est à la stagnation générale. Stagnation de la demande, des prix, baisse du nombre de transactions : les motifs qui peuvent expliquer un ralentissement du marché immobilier sont nombreux. De facto, comment parvenir à vendre un bien immobilier alors que le marché global est timide ?

 

Les facteurs qui expliquent le ralentissement du marché immobilier

Avec ou sans phénomènes exceptionnels, le marché de l’immobilier ralentit de toute façon épisodiquement chaque année. Cela tient aux différentes saisons, notamment aussi en raison des vacances scolaires… De même, les périodes des fêtes de fin d’année marquent une baisse des recherches et de ce fait, une chute des transactions immobilières. La période de l’automne, peu après la rentrée des classes et le retour au travail, est marquée par des restrictions budgétaires dans certains foyers. Habiller les enfants, leur acheter des fournitures scolaires, les inscrire aux activités périscolaires et sportives : cela a un coût. Les velléités de déménagement sont ainsi naturellement reportées… De même, si un pays est en crise, changer d’appartement, de maison, ou décider d’accéder à la propriété, deviennent des préoccupations secondaires. En revanche, et cela s’est bien vu lors de l’apparition du Covid 19 et de ses confinements successifs : le marché de l’immobilier a connu bien des surprises.

Vendre un bien immobilier au bon prix, durant une période de ralentissement du marché : c’est possible !

Même si certains schémas permettent d’établir des pronostics, il s’avère toujours possible de vendre un bien immobilier. Quels que soient les aléas du moment où un bien est mis en vente, tout est possible !

Ce constat s’est vérifié lors des premiers confinements mis en place pour contrer la pandémie de Covid 19. Un véritable boom des transactions immobilières a eu lieu dans certains secteurs. Des propriétés ont même été vendues des fortunes, à distance, sans être visitées par les acheteurs.

La transparence : meilleur atout pour vendre un bien immobilier dans un marché difficile à cerner

L’ honnêteté est une qualité qui se vérifie toujours dans le monde de l’immobilier. Vous proposez un bien à la vente : mettez en valeur chacune des qualités de ce bien, mais n’omettez pas non plus de mentionner certains détails. Il peut être question par exemple, d’un vis-à-vis, d’une exposition particulière… Certains acheteurs ne changeront pas d’avis quant à l’intérêt qu’ils portent à votre bien. Ils sauront en outre combler à leur manière des aspects que vous pensez être des défauts.

Le marché de l’immobilier peut être en berne, mais sachez que si votre bien est localisé au bon endroit, vous parviendrez à le vendre (et très bien)

Partez l’esprit vainqueur si vous savez que votre bien se situe dans un lieu attractif, ou bien dans un cadre idyllique. Si votre propriété est au calme, au milieu de plusieurs hectares de verdure, et qu’en plus, une ville et ses commodités sont à deux pas… De potentiels acheteurs y verront clairement leur avantage et seront même prêts à concéder à quelques travaux si besoin. Le cadre et la localisation d’un bien font 95% de sa valeur. Si à l’inverse, votre bien est irréprochable, bâti à l’aide de très bons matériaux, avec goût, ou que sa conception répond à toutes sortes de besoins… Mais, qu’une autoroute ou une voie ferrée passe au bout du jardin… Un futur acquéreur voudra sans doute négocier le prix de l’ensemble.

Savoir adapter le prix de vente d’un bien immobilier selon le marché

Le prix d’un bien immobilier s’établit suite à une estimation. L’estimation est réalisée par un professionnel compétent en matière d’immobilier. Un agent immobilier, est bien entendu très au fait de ce genre dossier, ou encore, un notaire. De nombreux vendeurs aimeraient mettre en vente leur bien, mais ils pourraient avoir tendance à surévaluer le prix. La valeur sentimentale de votre maison ou de votre appartement n’appartient qu’à vous. Notez toutefois que cette valeur sentimentale vous a probablement fait décorer votre intérieur avec goût. Votre jardin paysagé est quant à lui absolument époustouflant. Ce genre de chose joue évidemment en votre faveur, puisque cela permet aux visiteurs de mieux se projeter. La balance « localisation compliquée » vs « bien d’exception » est parfois délicate à faire.

Avant de faire estimer votre bien, n’hésitez pas à vous renseigner sur les prix proposés pour des biens équivalents (superficie, type de bâtiment, jardin ou non, situation en ville ou en campagne, équipements spécifiques, ancien ou neuf, etc.). Vous pourrez trouvez des informations en vous rendant sur les sites vitrines des agences immobilières par exemple. Une fois ces chiffres en tête, vous pourrez par la suite imaginer un prix de vente et un prix de réserve pour votre bien.

On ne connaît la valeur d’un bien immobilier qu’au moment où il est vendu…

Cette affirmation n’est pas ironique. D’un point de point de vue purement factuel, c’est la réalité. Lorsqu’un acheteur commence à s’intéresser à votre bien, soit il vous fait une proposition d’achat au prix annoncé, et donc, pas de surprise. Seuls les frais de notaire devront être pris en compte par l’acheteur. Le vendeur est de son côté exonéré d’impôt sur la vente (ou sur une éventuelle plus value) de son bien, si ce bien est une résidence principale. Soit l’acheteur cherche à négocier le prix du bien, et cela est légitime, car vous pourriez vous aussi vouloir faire de même… Il n’en est pas moins qu’après toutes ces étapes, il se peut que plusieurs mois passent et qu’au moment de signer la promesse de vente, le prix du bien ait un tant soit peu changé.

Consultez un professionnel de l’immobilier pour faire estimer votre bien, et vous aider à le vendre au bon prix

La meilleure façon de vendre un bien immobilier, réside dans le conseil. Prendre conseil auprès d’une agence immobilière vous garantit que toutes les étapes propres à une vente immobilière seront respectées. Un agent immobilier dispose d’un réseau, qui même lors de périodes où le marché de l’immobilier fonctionne curieusement, vous offre une visibilité importante.

Un agent immobilier sait par ailleurs mettre en valeurs chaque aspect de votre bien. Il est aussi en mesure de bien détailler des éléments du bien immobilier, que vous pourriez éventuellement laisser de côté. Enfin, votre agent immobilier vous soutient à tous points de vue dans la rédaction des documents indissociables de toute transaction immobilière.

Articles récents
agent immobilier
Le métier d’agent immobilier

L’agent immobilier est un professionnel de l’immobilier, chargé de la vente, de la location et de la gestion d’immeubles. En tant qu’agent immobilier, votre travail